« Grâce à Cap retraite, j’ai pu trouver une
Martine, 69 ans

LES DIFFERENTS TYPES DE MAISONS DE RETRAITE MEDICALISEES
cap retraite

L'expression maisons de retraite médicalisées fait référence à différentes réalités.

On distingue trois types de maisons de retraite médicalisées : les MAPAD, les EHPAD et les USLD.

Les EHPAD sont appelées à réunir petit à petit toutes les maisons médicalisées.

Une maison de retraite médicalisée pour les personnes très dépendantes

Les Maisons d'accueil pour personnes âgées dépendantes (MAPAD) sont apparues dans les années 80 pour permettre une meilleure prise en charge de la perte d'autonomie.
Les MAPAD sont des maisons de retraite médicalisées particulièrement adaptées aux personnes âgées dépendantes, voire très dépendantes, ne pouvant demeurer à domicile.
Leur capacité d'accueil est théoriquement limitée à 80 résidents.

Ces maisons de retraite sont généralement implantées dans le centre de la ville pour permettre à la personne âgée de demeurer dans son environnement local. Les chambres ont une superficie de 16 à 20 m² et elles sont équipées d'un cabinet de toilettes individuel.
Les MAPAD comprennent généralement une unité de vie protégée pour les malades d'Alzheimer et de troubles apparentées. L'agencement de ce service et les soins qui y sont octroyés permettent une prise en charge spécifique des personnes désorientées.

La loi du 24 janvier 1997 exige des maisons de retraite d'une capacité supérieure ou égale à 25 lits et dont le GPM (moyenne pondérée des GIR des résidents) dépasse 300 signent une Convention tripartite pluriannuelle.
Cette convention est signée entre les maisons de retraite médicalisées, le Conseil général et un représentant de l'assurance maladie. La plupart des MAPAD sont ainsi devenus des EHPAD.

Les EHPAD, des maisons de retraite médicalisées par excellence

La majorité des maisons de retraite médicalisées sont à présent des EHPAD, Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, engagés dans une démarche de qualité. Dans les Ehpad, les chambres doivent faire au moins 20 m² et être dotées d'équipements sanitaires individuels et sécurisés.

Ces maisons de retraite médicalisées accueillent des personnes de GIR 1 à 6. Elles conviennent donc également aux personnes âgées valides qui ne peuvent ou ne veulent plus rester seules. Le personnel est formé pour prendre en charge la dépendance et les locaux suivent des normes strictes pour assurer la sécurité des pensionnaires en perte d'autonomie. Pour en savoir plus, voir notre dossier EHPAD.

Une maison de retraite médicalisée en milieu hospitalier

Les unités de soins de longue durée (USDL) accueillent des personnes n'ayant plus leur autonomie et dont l'état de santé nécessite une surveillance médicale constante et des traitements prolongés.
Ces maisons de retraite médicalisées sont généralement rattachées à un centre hospitalier ou à un hôpital local.
Elles sont également appelées à devenir des EHPAD.

Le personnel de l'USDL définit pour chaque résident un projet de vie, qui comprend le projet de soins. La mission du projet de vie est de préserver les fonctions corporelles et cognitives des personnes âgées dépendantes.
Les personnes admises en USDL sont atteintes d'une pathologie lourde.
C'est le médecin-conseil de l'organisme d'assurance maladie dont dépend la personne âgée qui décide de l'envoyer dans ce genre de maisons de retraite médicalisées, où elle pourra recevoir les soins qui lui sont nécessaires.
 

TROUVEZ UNE PLACE EN MAISON DE RETRAITE

Vous recherchez une maison de retraite? Remplissez le formulaire ci-dessous: