« Grâce à Cap retraite, j’ai pu trouver une
Martine, 69 ans

LES UNITES PROTEGEES ALZHEIMER EN MAISON DE RETRAITE
cap retraite

Les Unités protégées Alzheimer permettent une meilleure prise en charge des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Ces unités de vie autonomes se trouvent généralement dans une maison de retraite ayant signé la Convention tripartite pluriannuelle, lui permettant d'accueillir des personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Ces structures conviviales, qui accueillent une vingtaine de malades, témoignent de la volonté des directeurs de maisons de retraite d'adapter le cadre médico-social de leur établissement aux besoins et à la situation des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Une meilleure prise en charge d'Alzheimer en maison de retraite

Pour permettre aux malades d'Alzheimer de se repérer dans la maison de retraite, l'Unité protégée est aménagée sur les plans architectural et esthétique (décoration, pictogrammes, couleurs). Des espaces de déambulation sécurisés sont à la disposition des malades désorientés qui peuvent circuler en toute sécurité dans les locaux et le parc.

La principale finalité des Unités protégées Alzheimer est de faciliter le traitement des troubles cognitifs et comportementaux des malades au sein de la maison de retraite.

Un projet de vie individuel est ainsi élaboré pour chaque résident. Il comprendra des activités physiques et sociales dont le but sera de stimuler le malade d'Alzheimer : gymnastique douce, jardinage, ateliers de cuisine, de peinture et de chant... La médecine alternative pourra également intervenir dans le traitement du malade (musicothérapie, kinésithérapie, etc.)
Des jeux de société pourront stimuler le cerveau des malades d'Alzheimer et favoriser leur vie sociale au sein de la maison de retraite. 

Un personnel formé spécialement pour l'accompagnement des malades d'Alzheimer

L'équipe soignante reçoit une formation spécifique afin d'apprendre à préserver le potentiel des résidents Alzheimer. Le personnel sait aussi faire face aux troubles du comportement liés à la maladie.
En outre, des soignants référents se trouvent en permanence dans l'Unité protégée, afin de faciliter les relations entre les malades et le personnel de la maison de retraite (infirmières, aides-soignantes et auxiliaires de vie).

Le rôle des proches est primordial dans ce genre de structures. Le personnel veille à tenir la famille au courant de l'évolution de la maladie du résident. Les proches font d'ailleurs généralement part de leur satisfaction à l'égard de la prise en charge médico-psycho-sociale de leur aîné atteint de la maladie d'Alzheimer.

D'après une enquête de 2008 de la Fondation Médéric Alzheimer, il y avait en France 1 533 Unités protégées Alzheimer, totalisant quelque 28 000 lits. 90 % de ces structures sont situées dans des Ehpad. Les places en Unités protégées sont encore insuffisantes, puisque des milliers de malades d'Alzheimer sont accueillis dans 5 000 maisons de retraite qui ne disposent pas encore de structures spécifiques.


 

TROUVEZ UNE PLACE EN MAISON DE RETRAITE

Vous recherchez une maison de retraite? Remplissez le formulaire ci-dessous: